« Aline Meyer une pionnière du foot féminin à Notre Dame ! »

Mercredi 17 janvier les élèves de la classe de 5 Verte (sport et santé) ont eu la chance de rencontrer Madame Aline Meyer une pionnière du foot féminin.

C’est avec joie et enthousiasme qu’elle a fait découvrir aux jeunes son parcours exceptionnel.

Depuis qu’elle est petite Aline aime jouer au foot mais dans les années 1960 ce sport était interdit aux filles. Elle jouait alors avec son frère dans la rue puis elle a eu la chance de pouvoir intégrer une équipe de foot féminine pionnière au Sporting Club Notre Dame de Strasbourg.

Elle n’a que 14 ans en 1968 lorsqu’ elle joue son premier match contre une équipe féminine allemande mais avec une licence de garçon ! Il a fallu la passion et la détermination de femmes comme elle pour qu’enfin le foot féminin soit accepté et reconnu en 1970. Remarquée lors d’un match, elle est sélectionnée pour jouer en équipe de France au poste « d’arrière central ». En 1971, l’équipe de France féminine s’envole pour la première coupe du monde (inofficielle) au Mexique. Une expérience inoubliable ! Lorsqu’elle raccroche les crampons au début des années 2000, Aline s’engage pour promouvoir le foot féminin et devient éducatrice. Elle participe alors à la création d’une section féminine à l’école de foot du racing Club de Strasbourg dont elle est toujours coordinatrice. Elle s’engage aussi lors de grands évènements comme volontaire pour la coupe du monde féminine de 2019 est sera aussi volontaire aux JO de 2024.

« Je n’ai connu que le monde amateur avec uniquement le plaisir de jouer, de faire avancer ma discipline et c’est encore un combat aujourd’hui. Le sport et particulièrement le foot a toujours été un fil conducteur dans ma vie ».

Aline conclut avec quelques conseils prodigués aux jeunes collégiens : il faut pratiquer un sport avec plaisir, même dans l’effort. Se fixer des objectifs et persévérer. Les sports ont besoin de volontaires et de bénévoles pour encadrer et aider les jeunes à pratiquer le ou les sports qu’ils aiment.

Un grand merci à Aline Meyer pour son témoignage et son exemple comme femme sportive et engagée.